Qui sommes-nous ?

Association de l’économie sociale et solidaire, La Main Fine est un chantier d’insertion labélisé ESUS implanté à Saint Denis depuis 2002. L’association travaille avec tout un réseau de partenaires locaux afin de favoriser l’insertion et le retour à l’emploi de personnes fragiles.

Notre Vocation

Le constat est largement partagé : avoir un emploi est un sésame pour s’intégrer. Le problème est que, trop souvent, pour une personne peu qualifiée, nouvellement arrivée en France ou ayant des soucis de santé, cette marche est inaccessible ou trop haute à franchir.

Face à ces difficultés, le rôle de La Main Fine depuis 2002 est d’aider les plus démunis à prendre en main leur vie et ainsi, contribuer au changement en construisant une société plus inclusive.

Nous pensons que:

  • Toute personne, quelle que soit son histoire et sa situation, a les capacités de rebondir
  • Se former par la pratique est le meilleur moyen de se projeter dans le monde professionnel
  • Des commerces de proximité sont des sources d’échanges et de partage
Association La Main Fine - Dessin

Notre Histoire

À l’origine, La Main Fine a été créée afin de proposer des perspectives professionnelles aux femmes vulnérables touchées par le VIH/SIDA accueillies chez IKAMBERE. L’association IKAMBERE permet aux femmes d’accéder aux soins, aux droits, au logement, à l’emploi, à une alimentation saine et à des activités favorisant le lien social et l’estime de soi.

Au fil du temps, les activités ont pris de l’ampleur et l’association s’est développée. Elle est aujourd’hui ouverte à toutes les personnes vulnérables, hommes, femmes, jeunes, seniors…
https://www.ikambere.com

« Ce projet me tenait à cœur car j’ai fait de la couture pendant mes études J’ai créé Ikambéré qui m’a mobilisée pendant plusieurs années. Mais en discutant avec des professionnels à Saint-Denis, j’ai découvert la formule des chantiers d’insertion. Nous avons étudié les débouchés avec une étude de faisabilité. J’ai ensuite monté une association à part entière. Au début, La Main Fine était un débouché professionnel pour les femmes accueillies à Ikambere. Aujourd’hui nous sommes ouverts à des personnes de différents horizons. »
Bernadette Rwegera

Fondatrice et présidente de la Main Fine